« C’est graphe, docteur ? | Page d'accueil | Stabat Akish - Nebulos »

01 avril 2012

Renaud Garcia-Fons - Solo (The Marcevol Concert)

RGF-SOLO.jpgCe disque est l’histoire de toute une vie en musique ; celui, aussi, d’un coup de foudre que le jeune Renaud Garcia-Fons, alors âgé de seize ans, eut pour la contrebasse, une passion si forte que l’homme semble aujourd’hui ne faire plus qu’un avec elle, devenue prolongement de son âme. Un instrument auquel il n’a eu de cesse, depuis ce choc originel, de donner une voix soliste, y compris dans ses expériences en groupe, et d’en exploiter toutes les possibilités. Pour lui, la contrebasse allait devenir un instrument universel, autant lyrique que rythmique, « à la croisée de toutes les techniques de jeu des instruments à cordes ».

Lire la suite de cette chronique sur Citizen Jazz...

Commentaires

Remarquable billet que je découvre au moment même où j'allais publier un texte sur Marcevol dans mon blog...Cela ne va pas être facile pour moi maintenant, tant tu as dit -entre autres- beaucoup de choses que j'allais écrire et tant tu les as bien dites !!!!
Allons , "Tout est dit et l'on vient trop tard"...Serais-je capable d'ajouter comme l'ami La Bruyère, "oui ! mais je l'ai dit comme mien!" ?
A voir!!!!

Écrit par : françoise | 21 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Françoise, n'hésite pas à ajouter ta voix à la mienne. En ce domaine, il ne faut pas craindre les redondances. Surtout que dans un récent numéro, Jazzmagman était moins élogieux. Ce qui ne doit dissuader personne de découvrir ce disque et, éventuellement, cet artiste qui, lui au moins, a conservé toute sa fraîcheur ;-)

Écrit par : Maître Chronique | 21 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Merci Denis de m'encourager...C'est fait "comme mien"...Tu le sais je ne parle que de ce que j'aime et à ma manière profane...C'est un étrange disque je crois,un bien étrange parcours et fascinant...

Écrit par : françoise | 21 avril 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire